1

Suite et fin de ma planche, devenue une croix scoute !

A force de raboter et poncer, je me suis retrouvée avec une très belle planche très lisse à découper.

J’ai d’abord décalqué mon modèle comme d’habitude, au papier carbone (j’ai rajouté la fleur de lys au milieu du dessin pour bien se rendre compte).

DSC_0863

Le chêne est bien plus laborieux à découper que du médium ou du contreplaqué, surtout que cette planche fait 27 mm d’épaisseur. Je l’ai donc fait en plusieurs fois, et voici le résultat.

DSC_0871

Après ponçage, re-ponçage, re-re-ponçage, vernis et re-vernis :

DSC_0872

(pas de soleil toujours, donc la qualité de la photo n’est pas excellente)

DSC_0873

La croix mesure 40×40 cm, et elle est magnifique ! A la base, elle devait être peinte en rouge, mais il aurait vraiment été trop dommage de ne pas voir les veines du bois. La fleur de lys en en médium de 10 mm d’épaisseur, peint en jaune.

Elle sera offerte à un aumônier qui quitte son groupe scout… pas sûr qu’il les oublie !

2

Nouvelles croix

J’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser 5 croix pour une maman, 3 pour ses enfants, et 2 à offrir. Nous avons sélectionné ensemble les motifs.

Deux croix sont en liberty Félicité rose (exclusivité Jacadi a priori), que j’ai finalement réussi à dénicher, une croix est en liberty Capel fushia (celui-là était beaucoup plus facile à trouver, c’est un de mes coupons scannés), et les deux dernières croix  sont bleu marine et blanc. J’aime beaucoup cette association de couleurs pour les petits garçons.

Comme d’habitude, les tranches sont assorties, en rose pour les croix en Félicité et ruban rose, et en blanc pour les autres.

Sur les croix sont inscrits les prénoms et les dates de baptême.

DSC_0870

(la qualité de la photo laisse à désirer, mais le soleil fait défaut)

A propos de croix, vous pouvez visiter l’excellent blog de Croix d’enfants qui en  fait de très belles. Elle reprendra les commandes… bientôt! (pour être informée, il suffit de s’inscrire à sa newsletter)

1

Cage et soupière

Dans le cadre d’un échange avec Marie, je lui ai envoyé 12 serviettes à broder (elle a une machine à broder!!) et elle m’a demandé un dessous de plat en forme de soupière, et une cage à oiseaux pour accrocher des clés. Elle me les a demandé brut, pour les peindre ensuite.

Les voici tout juste découpés.

DSC_0816

La soupière en bois massif, après ponçage.

DSC_0820

La cage une fois percée et avec les crochets.

DSC_0851

La cage est très jolie, mais j’ai beaucoup peiné pour la découpe, notamment parce que pour chaque découpe, je devais démonter et remonter la lame, sans compter les remplacements de lames cassées, les forêts qui n’allaient pas pour les trous des crochets, etc…

A refaire, mais dans quelques temps!!

3

Betsy

En règle générale, j’ai beaucoup d’idées. Mais j’aime aussi beaucoup recevoir des demandes particulières, et les développer avec ma commanditaire, grâce à un échange de messages, généralement fournis. Au final, le résultat est canon et je suis ravie d’avoir réalisé quelque chose que je n’aurais pas forcément fait toute seule.

C’est le cas de ma dernière réalisation, Marie-Capucine cherchait à faire un cadeau de naissance pour une de ses amies, qui aime énormément le liberty Betsy.

Grâce à ses bonnes idées, j’ai recouvert un cadre de papier Liberty, et rajouté un noeud en gros grain au milieu.

DSC_0818

Quand j’ai reçu l’adresse pour envoyer le cadre, j’ai découvert avec grand plaisir qu’il était destiné à Clémence, qui tient le blog des Trouvailles de Joséphine et Adélaïde, pour la naissance de sa petite Adélaïde. Je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter un petit coeur, toujours en Betsy !

DSC_0835DSC_0836

J’aime beaucoup ce petit coeur, c’est le quatrième que je réalise, je suis en train d’en finir un cinquième, et je pense que ce ne sera pas le dernier !

0

Jeanne

La maman d’une petite Jeanne m’a demandé de réaliser une plaque de porte pour sa fille. Nous étions parties sur une silhouette unie avec son prénom, puis nous avons eu l’idée de rajouter la robe en liberty, et au final la silhouette a des chaussures, des cheveux, un visage (et pourtant, ce n’est pas mon fort), et même une barrette !

DSC_0830

Je suis finalement contente du résultat, même si cela a été un peu laborieux !

Si vous aimez ce style de plaques de porte, je vous conseille vivement l’Atelier de Pauline, que j’aime beaucoup. Pauline et Gwenola reprennent les commandes en septembre, ça tombe bien, j’ai un petit garçon à commander !

1

Fratries

Pour des amies ayant des familles nombreuses, j’ai réalisé des coeurs en liberty avec les prénoms de leurs enfants.

J’ai réalisé le premier en liberty Eloïse rose et peinture rose clair.

735053_10200869787337973_1583645575_n

Les deux derniers sont en liberty Félicité rose pour l’un, et en liberty Betsy pour l’autre.

DSC_0784

Pour une fois, il y avait beaucoup de soleil, donc celui en Félicité paraît palot, mais il était tout de même plus foncé.

DSC_0786

J’ai utilisé deux tons de rose pour le verso, et les prénoms sont écris en blanc.

DSC_0791      DSC_0785

Le ruban est en organza étoilé, je l’aime beaucoup !

0

Ma première planche

Une fois ma grande planche en chêne ramenée à la maison, elle ne pouvait pas rester indéfiniment  dans cet état. J’ai donc demandé l’aide de mon super mari qui a sorti sa scie circulaire pour me couper le morceau dont j’ai besoin. Même si je manie bien la scie à chantourner, je suis incapable d’utiliser une scie circulaire.

Nous avons obtenu ceci, toujours grisâtre.

DSC_0777

La planche étant brute, il fallait la raboter pour ôter les quelques millimètres grisâtres et accéder au coeur de la planche. J’ai donc de nouveau demandé à mon mari de sortir un super outil, à savoir un rabot électrique. Et là, la planche se découvrait au passage du rabot.

DSC_0779

(Vous noterez que je me contente de prendre des photos pendant que mon mari fait tout le boulot !!)

Après rabotage et un peu de ponçage (avec une ponceuse à bande, toujours pas pour moi), voici ce que nous avons obtenu !

DSC_0781

Il reste encore pas mal de travail de ponçage, je vais donc être obligée de me mettre au ponçage électrique, le ponçage manuel ne suffira pas…

En tout cas, je pense que je retravaillerais avec du chêne, c’est un vrai plaisir de découvrir le bois, et de le toucher, tout doux. Reste à voir si le découpage à la scie à chantourner est aisé. J’ai les lames pour la découpe du chêne, c’est déjà ça.

A suivre !